Etienne André

Sensible à l’expressionisme et au surréalisme, Etienne André se consacre à la réalisation d’encres sur papier en se revendiquant des auteurs de bandes dessinées, comme Moebius et des maitres de l’art asiatique. Son œuvre crée alors des espaces, des paysages riches et contemplatifs qui foisonnent de détails subtils. La sureté et la plasticité du trait, la minutie et la richesse du détail sont alors au service de l’expression autour de la démarche d’abstraction onirique.

Florian Corbier

Partagez